vendredi 16 juin 2017

Les frères Karamazov (suite) - Dostoïevski

Lecture en cours
'Les frères Karamazov-Dostoïevski

J'ai enfin repris la lecture des Frères Karamazov et c'est avec délectation que je retrouve Dmitri, Ivan, Alexeï et leurs émois, leurs tour-ments, leurs combats intérieurs.
J'avoue avoir sauté des pages du chapitre V "Le grand inquisiteur", je trouvais ça long.
Je commence le chapitre VI.
Dans "La biographie du starets Zosime" (deuxième volet du chapitre VII) Dostoïevski nous offre un merveilleux passage sur Job.
Émouvantes les pages des funérailles du starets, la douleur et l'hébètement d'Aliocha et terrifiant le moment humiliant que Rakitine fait passer à Aliocha chez la si séduisante mais cruelle et vénale Agrafena.
Les démarches désespérées de Mitia, incorrigible flambeur désormais aux abois, amoureux et pourtant lucide quant à la véritable nature de la femme qu'il aime ; les doutes d'Ivan quant aux  réels sentiments de Katia à son égard et à l'égard de Mitia ; l'extase d'Aliocha, une fois apaisé après la mort du starets,  tous ces passages  déchirants entrecoupés par les épisodes de terrible cynisme ou mysticisme absolu ou égaré des personnages secondaires font que "Les frères Karamazov" sont un chef d'œuvre absolu. d'un réalisme et tout en même temps d'un romantisme infinis sur la nature humaine.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire