mardi 13 juin 2017

Justice argotique


Le guignol

Mettons, à présent, que t'aies la cerise, que tu te soyes fait serrer sur le tas pendant un casse ou qu'une donneuse t'ait balancé ; tu vas te retrouver à la ratière après une noye ou deux chez les archers du Roy.
Si tu n'es pas assis sur ton affaire faut tout de même t'attriquer un débardot de première, pas une tronche plate, surtout si les gonzes qui vont au chagrin ont de quoi se décher Floriot comme bavard de partie civelote.
(La méthode à Mimile - Alphonse Boudard & Luc Étienne - Illustrations : Dédé)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire