dimanche 28 mai 2017

C'est dans la boîte - Frédéric Ernotte

'C'est dans la boîte - Frédéric Ernotte

Même si je n'en suis qu'à 7 %, j'arrête les frais car rien à faire, je n'accroche pas.
Je vous dis pourquoi en vous livrant mes premières impressions (notées comme d'habitude sur un bloc-notes pour préparer la chronique).

L'humour est parfois un peu cynique, mais bon pourquoi pas.

Des lapalissades et lieux communs dans les ordres donnés. (genre : ne touchez à rien, etc. : pfffff...)

Je n'ai pas du tout accroché  aux lignes qui décrivent la réaction de Jeff à la  découverte du corps de
son amie C. puis du médaillon : il y a incohérence entre d'une part  les mots employés, la brièveté de l'exposé  et de ses réactions et d'autre part les prétendus sentiments de Jeff envers C. ; bref j'ai trouvé ce passage glacial.

La Boîte noire : cette histoire de jeu en ligne ne me semble pas plausible : comment croire que des policiers déjà exténués par leur métier et leurs horaires se mettent, une fois rentrés -en pleine nuit-
chez eux, participent sur Internet à la reconstitution d'autres énigmes policières ? ça sent le piège (grossier) à  plein nez.

"Tu connais la musique" dit le chef à Jeff  .... après lui avoir octroyé 3 semaines de congé -rien que ça- alors qu'ils sont en panne sur deux affaires criminelles particulièrement sanglantes et aux multiples victimes.

Et je dis Stop !
Opinion personnelle bien entendu, mais décidément dans ce roman rien n'est plausible, et tout me semble cousu de fil blanc.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire