mardi 11 octobre 2016

Zone - Tome 1 - Steeve Hourdé

Zone - Steeve Hourdé


L'histoire :


Le major Kieran Wallace est le seul à avoir été confronté à l'arachnide monstrueux qui a tué une famille de Ullapool en Écosse. La bête est censé avoir été réduite en cendres. Mais deux ans plus tard,  une plate-forme pétrolière de la mer du Nord subit une attaque du même genre qui aboutit à un carnage.
Et malgré les nombreuses opérations militaires et toutes les forces d'assaut lancées contre l'animal au cours des huit dernières années, Wallace est le seul à avoir survécu.
Huit ans après le 1er épisode (nommé "1ère  occurrence"), et après avoir affronté les monstres dans 2 autres "occurrences", le major, alias "le survivant", va alors devoir affronter la 4ème et  diriger une mission très spéciale : débarrasser la zone industrielle de Folkestone de plusieurs de insectes géants : "faucheurs" et "infestés".

Quelques  personnages :
Wallace, Rikers, Texer, Kanel : militaires
Le professeur Lerherov
Corrie, Tank, Oliver, Travis, Jill, Karl,
Lenny, Linda, Mike, Donovan : employés de la zone

Mon avis :


Le lecteur est tout de suite happé par l'histoire, et on fait corps avec Kieran dans sa lutte contre cette bête inconnue et effroyable dont les pattes sont des lames qui transpercent ses victimes.
On a peur, dès les premières pages, car l'agresseur est encore inconnu, et c'est d'ailleurs aussi pour cela qu'on ne peut pas lâcher le livre.

On assiste à des scènes de panique dans les entrepôts, les ateliers, les bureaux :  les personnages auxquels on s'attachait déjà (car, juste avant qu'on suive leur fuite terrorisée,  l'auteur nous les judicieusement présentés)  sont confrontés à cette bête monstrueuse et perdent la vie les uns après les autres.

En fait, au bout d'un moment, j'ai trouvé que la peur insufflée par l'histoire diminuait d'intensité (logique en fait, vu que dans la vie réelle les araignées ne me font ni chaud ni froid) et j'ai été plus séduite par les passages vécus du côté militaire que par ceux qui racontent la fuite éperdue des employés.

L'auteur de Zone illustre avec talent les stratégies et les assauts dirigés par Kieran Wallace et ces passages, à mon humble avis, entretiennent mieux le suspense : Wallace se trouve confronté à des choix difficiles, à des décisions douloureuses et impitoyables dans la mesure où il doit absolument empêcher les monstres de sortir de la Zone, quitte à sacrifier des membres du personnel.

Étonnants les successifs revirements de l'ambitieux et cynique Griffith
Intéressante la rivalité entre Wallace et Texer.
Injuste le sort réservé à Mike lorsqu'il se rebelle contre la barrière de sécurité, alors qu'un autre groupe de survivants parviendra, un peu plus tard, à parlementer et obtenir des armes pour se défendre.

Bref, Zone nous offre toute une panoplie de caractères et fait réagir les personnages, chacun à sa façon, selon son vécu et sa sensibilité, devant l'horreur et la peur d'une la mort violente.

Durant ces poursuites effrénées et terrifiantes, Zone nous rappelle que, dans la tension extrême d'un danger fatal imminent, les personnalités changent et le texte raconte des comportements de vrais héros, les uns par l'acceptation de responsabilités inhumaines et écrasantes, les autres par leur courage extrême et d'un admirable et bouleversant sens du sacrifice.

Je trouve un peu trop long et trop nombreux les passages décrivant, mètre par mètre, les changements de cachettes et les courses éperdues des employés poursuivis par les monstres.

Mais le tout est bien ficelé, alors maintenant que j'ai terminé le Tome 1...

Je passe illico au Tome 2 !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire