samedi 8 octobre 2016

La simplicité des nuages - Julien Aranda

Le livre étant actuellement en promo à 0,99 € j'ai failli l'acheter, mais comme le titre me semblait mièvre, j'ai décidé de donner d'abord un coup d'œil à l'extrait et là, l' horreur :





Eh bien, quel mépris pour tout ce qui n'est pas français !
Je cite, par ordre d'apparition dans le texte :
------------------------------------
En France :

été indien
soleil
merveille
paradis
star
musée à ciel ouvert
image prestigieuse
esprit des Lumières

-------------------------
Les touristes :

meute de loups 
suant à grosses gouttes 
pays émergents 
hordes d'Asiatiques
nouveaux riches 
peu cultivés
mitraillant les monuments
paparazzi
s'achetaient une éducation
n'en saisissaient pas le sens
rentraient dans leurs propres pays
illusion 
vague espoir
----------------------

Alors non, je ne lirai pas ce livre, l'extrait m'a largement suffi !
Ce chauvinisme, ce lamentable cocorico, cette prétention à une soi-disant légitime condescendance, ce pestilentiel nationalisme culturel, cette xénophobie déguisée en fierté touristique m'écœurent.

L'esprit des Lumières, ça ? il y a de quoi vomir, oui ...




3 commentaires:

  1. Juger un livre à sa première page, un bel exemple d'amateurisme et de mépris à l'égard des auteurs... Heureusement que personne ne lit ce blog ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "L'art est difficile, la critique est aisée"

      Supprimer
    2. Ce crachat interminable sur tout ce qui n'est pas français, vous appelez ça de l'art ? c'est vous qui, par vos mots, n'en finissez pas de prouver que vous n'avez aucun respect pour les autres.
      Au fait, monsieur l'anonyme (quel courage, entre nous soit dit) pourquoi vous inquiétez-vous puisque vous êtes persuadé que personne ne lit ce blog ?

      Supprimer