samedi 17 novembre 2018

La blonde en béton - Michael Connelly

L'histoire : 


Harry Bosch tue un dangereux prédateur lors d'une interpellation et ses façons de procéder le conduisent devant un  juge. Ce qui s'avère en fait un moindre mal car, hélas, le corps d'une autre jeune femme est retrouvé...

Mon avis :


La blonde en béton est sans aucun doute un grand cru de la production signée Michael Connelly.
Tout les éléments sont là, en plus du talent, pour captiver le lecteur et lui faire retenir son souffle. Tout au long du roman, les personnages s'alternent pour nous faire vivre toutes sortes de frissons.
Un excellent suspense écrit de main de maître !


vendredi 16 novembre 2018

Un polar en promo


La 7ème femme (de Frédérique Molay) est en promo à 3,40 € (-50 %).




dimanche 11 novembre 2018

Un certain goût pour la mort - P.D. James


L'histoire :


Deux hommes égorgés dans une église, l'un deux est ancien secrétaire d'Etat et avait parlé quelques jours auparavant au commandant Adam Dalgliesh. Celui-ci, troublé par cette mort barbare d'un homme qui  lui inspirait estime et sympathie, va rencontrer la famille de cette 1ère victime et découvrir l'univers glacial dans lequel vivait Paul Berowne...

Mon avis :


Formidable ce roman : j'ai adoré !
Le nœud inextricable de sentiments et ressentiments entre le mort et les membres de sa famille et de son entourage sont un nouveau et impressionnant défi pour le commandant Dalgliesh qui devra rencontrer encore et encore les mêmes personnes  hostiles afin de rendre justice aux victimes et percer à jour l'hypocrisie et la cupidité des occupants de cette demeure d'aristocrates. Un suspense  tout en finesse.

Lisez-le !



vendredi 9 novembre 2018

Deux polars en promo

    

Deux romans en super promo (-50 % et plus) :

=> "Des clous dans le cœur" de Danielle Thiéry
=> "Femme sur écoute" de Hervé Jourdain

mercredi 7 novembre 2018

Je viens d'acheter ...


"La Blonde en Béton" de Michael Connelly est le 3ème volet de la série Harry Bosch.
Aujourd'hui la version Kindle est en promo à 3,99 €.


dimanche 4 novembre 2018

À découvrir


"Trois cercueils se refermeront" de John Dickson Carr.
Je ne connais pas du tout cet auteur.
5,49 € pour ... 300 pages seulement. Bon, je vais faire une recherche sur John Dickson Carr.
En fait, c'est la couverture qui m'attire !


jeudi 1 novembre 2018

La foire aux vanités - William Makepeace Thackeray

Mon avis 


Cette longue fresque raconte la cupidité de l'être humain et ses façons peu avouables de se hisser au sommet de la société : nous voici plongés dans le quotidien de plusieurs familles anglaises dont les enfants sont bercés par le confort d'une vie bourgeoise et confortable. Ces jours paisibles vont être bouleversés par l'entrée en scène d'une jeune fille bien éduquée mais de naissance modeste et décidée à faire coûte-que-coûte partie de ce beau monde : le seul moyen pour y parvenir étant de se faire épouser par le premier qui tombera entre ses griffes.

Car tout est vanité au sein de cette société fortunée, et l'on n'accède au respect de ses membres et à leur argent que par duperie, mensonges et artifices en tous genres. Rebecca l'a compris et saura se montrer assez habile pour parvenir à ses fins.

J'ai eu grand plaisir à lire le 1er tome malgré quelques longueurs (entre autres les lettres que Rebecca, à peine arrivée chez les Crawley, envoie à la douce, tendre et naïve Amélia pour lui raconter ses premiers jours en tant que gouvernante et ses premières impressions sur la famille qui l'emploie).
Tous les personnages, malgré leurs torts et leurs défauts, inspirent malgré tout de la sympathie ; la jeune et malveillante Rebecca, si hypocrite et calculatrice, est elle-même, quoique rarement, capable de bons sentiments. Mais il nous faut compter avec elle et son égoïsme forcené puisque ce sont ses ambitions qui constituent l'essentiel -et tout le sel- du roman, et l'on se surprend ainsi à trembler pour ses victimes, hommes et femmes.

La Foire aux vanités est un très long roman mais il n'en est pas moins très agréable à lire car l'auteur, malgré son humour mordant, ne peut nous empêcher de nous attacher à Amélia mais aussi aux jeunes George, Dobbin, José et à d'autres encore, plus âgés, pris dans la tourmente de la guerre, dan les mailles de leur propre cupidité ou trahis par l'hypocrisie et le cynisme de leurs supposés futurs héritiers.
Émouvant le chapitre qui raconte l'arrivée de Napoléon en Belgique et le départ des hommes du roman pour la bataille de Waterloo.
Un peu ennuyeux le passage des charades, et des longueurs vers la fin du roman.
J'ai trouvé, à ce qu'il me semble, quelques petites incohérences dans la vie de certains personnages.
Bref j'ai trouvé la deuxième moitié du roman inégale et un peu moins prenante que la première.

Je reste contente d'avoir lu le roman tout entier ; mais je ne peux que déplorer la mauvaise qualité de la traduction et son français parfois très approximatif.